Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

Qu’est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

Depuis quelques années maintenant, de plus en plus de personnes en situation de détresse psychologique choisissent de se tourner vers l’hypnose pour retrouver la sérénité, le bien-être et la confiance en soi. Parmi les différentes méthodes d’hypnose, celle dite ericksonienne s’impose comme l’une des plus efficaces pour ce faire. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

#hypnose #hypnoseericksonienne #serenite

Table des matières

L'hypnose ericksonienne : une alternative de choix

S’inscrivant dans le cadre d’une psychothérapie, cette méthode d’hypnose est aujourd’hui pratiquée dans de nombreux centres de soins par des thérapeutes. Et ce, pour traiter non seulement les maux de l’esprit, mais aussi ceux du corps. Vous pouvez d’ailleurs voir sur le site David Renassia de nombreuses informations sur le sujet ainsi que la thérapie brève, le rêve éveillé ou encore la PNL.

Mise au point par le docteur psychiatre américain M. H. Erickson, d’où elle tire son nom, cette méthode est particulièrement réputée pour remédier aux angoisses et aux dépendances. Elle agit également de manière efficace contre les phobies irrationnelles, les troubles obsessionnels, les troubles du sommeil, le sommeil et les problèmes de confiance en soi.

Découvrir l'hypnose ericksonienne

Cependant, elle peut aussi contribuer à soulager certains symptômes comme les douleurs. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’elle ne fait pas de miracles et ne guérit aucunement les pathologies graves telles que les cancers.

Différence entre l'hypnose classique et l'hypnose ericksonienne ?

Si l’hypnose classique repose sur l’injonction, l’hypnose ericksonienne induit quant à elle un état modifié de conscience, pouvant être assimilé à un état de rêverie. Et ce, dans le but d’accéder à l’inconscient du patient afin de permettre une communication plus subconsciente et plus émotionnelle. Pour ce faire, plusieurs techniques sont privilégiées à l’instar de la relaxation, mais aussi de mise en avant de la parole et du langage symbolique.

Le thérapeute guide le patient qui est le seul à posséder les ressources nécessaires pour sa guérison. Grâce à cette méthode d’hypnose, le patient est amené à s’orienter vers ses souvenirs, ses ressentis et ses émotions, le plus souvent vers ceux qui sont positifs, et à s’exprimer là-dessus. En plus de guider le patient, le thérapeute le soutient dans son imaginaire afin qu’il ne s’éloigne pas de son objectif premier qui est de résoudre sa problématique.

Comment se déroule une séance d'hypnose ericksonienne ?

Lors d’une séance d’hypnose ericksonienne, le patient est invité à s’allonger dans un fauteuil face à son thérapeute. Ce dernier enclenche ensuite successivement 4 phases grâce à un langage hypnotique :

– la phase de relâchement musculaire : le patient commence à se détendre, respire plus profondément et prend conscience de son corps,

– la phase de relaxation de l’esprit : détendu, le patient se focalise plus facilement sur un souvenir positif,

– la phase thérapeutique : le thérapeute incite le patient à prendre conscience de ses ressources et à passer ses compétences en revue, et ce, à l’aide d’un récit imagé ou d’un conte,

– la phase de suggestion : grâce à la phase précédente et aux suggestions du thérapeute, le patient sera plus enclin à expérimenter ses compétences face aux situations difficiles et au quotidien en général.

Faisant partie des thérapies brèves, ce type d’hypnose dure en moyenne une heure. Elle s’étale sur près de 5 à 10 séances à raison d’une séance hebdomadaire.

Ne gardez pas cela pour vous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.